Gainax.fr
Toppage du mois
NadiaNadia - The Secret of Blue Water
Illustration : Kazuya KURODA (黒田和也)

Recherches

 


Sites Communautaires




Édito Janvier 2017


Auteur : Otaking | Date : 18/01/2017

En ce début d’année, toute l’équipe éditoriale vous présente ses meilleurs vœux et espère que 2017 soit, pour tous, une année prospère. En attendant, nous vous proposons une rétrospective de l’année passée qui nous a réservé de bonnes et de mauvaises surprises.

Avant tout, 2016 fut l’année des célébrations, avec notamment les dix ans du studio khara – fondé par Hideaki ANNO (庵野秀明), le réalisateur d’Evangelion – mais aussi les cinq ans du studio Trigger – à l’origine de la série télévisée Kill la Kill – et le vingt-cinquième anniversaire du jeu vidéo Princess Maker – une saga créée par Takami AKAI (赤井孝美), le responsable de Yonago Gainax.

Si le studio Gainax n’a pas proposé de nouvelles productions durant l’année écoulée, les fans ont eu l’occasion d’acquérir en Blu-ray Box quelques-uns de ses anciens titres tels que This Ugly and Beautiful World, Mahoromatic, Furi Kuri ou encore Wish Upon the Pleiades. Mais le studio a surtout a fait parler de lui de par son partenariat avec Arinat, une société de production originaire des Emirats Arabes Unis, et au travers de la procédure judiciaire à l’initiative du studio khara pour royalties non dues. Toutefois, l’année 2017 devrait être plus clémente pour le studio qui devrait enfin proposer sa dernière production originale : Akubi o Suru ni wa Wake ga Aru.

Durant cette année, nous apprenions également la création de nouvelles structures telles que Gainax West – créée et dirigée par Yasuhiro TAKEDA (武田康廣) en mars dernier – Gainax Marche ou plus récemment avec Gainax Kyōto (nous reviendrons sur ce sujet prochainement). Pour sa part, Fukushima Gainax fut très productif avec la réalisation notamment d’animes promotionnels tels que Omoi no Kakera (qui a connu une version rallongée), Masamune Datenicle (dont le quatrième épisode est prévu en février prochain), Miharu no Harumigo (une œuvre enfantine au style original) ou commémoratifs comme avec Mirai e no Tegami, l'omnibus hommage aux victimes de la catastrophe du 11 mars 2011. Le Musée de l’Art et de l’Imaginaire situé à Miharu – dans les mêmes locaux que le studio et dont nous vous avons fait découvrir la mascotte : Manaboya – a connu un franc succès notamment avec l'exposition Tokusatsu no DNA.

De son côté, le studio Trigger proposait – pour sa cinquième année d’existence – une nouvelle série réalisée par Hiroyuki IMAISHI (今石洋之) intitulée Space Patrol Luluco (disponible en France sur la plateforme Crunchyroll). Peu après, il a annoncé la mise en chantier d’une adaptation télévisée de Little Witch Academia (qui a débuté au Japon le 8 janvier). Enfin, un dōjinshi sur les trois mascottes du studio fut également édité lors du dernier Comiket.

Enfin, la société khara qui célébrait donc son dixième anniversaire a profité de l’occasion pour promouvoir ses productions à travers différents évènements (Exposition, festival...) dans le monde. Peu productif, le studio a toutefois proposé un court remake de la saga Patlabor et annoncé pour février prochain The Dragon Dentist, un anime en deux parties inspiré d’un des premiers courts-métrages ayant vu le jour grâce au projet Japan Anima(tor)’s Exhibition. Notons aussi la sortie en salle du long-métrage Godzilla Resurgence et en Blu-ray de trois longs-métrages en prises de vues réelles réalisés entre 1998 et 2004 par Hideaki ANNO. En revanche, le quatrième et dernier volet de la saga Rebuild of Evangelion – qui commence à fortement se faire désirer par les fans – n’a toujours pas été annoncé !

En France, l’actualité était plutôt pauvre malgré la venue au salon Japan Expo du compositeur Shirō SAGISU (鷺巣詩郎) et de Mahiro MAEDA (前田真宏), le réalisateur de la série télévisée Gankutsuō qui a bénéficié d’une exposition exceptionnelle au Musée Alexandre Dumas ! Notons enfin la publication des derniers tomes de Gurren Lagann chez Glénat et de Medaka Box chez Tonkam (qui mis fin prématurément au manga spin-off Evangelion – Plan de complémentarité Ikari Shinji, faute d’avoir trouvé son public).

Enfin, nous vous souhaitons à nouveau une excellente année et vous donnons rendez-vous dans quelques semaines pour faire un nouveau point sur l’actualité.

Reviews
Retour en haut