Gainax.fr
Toppage du mois
EvangelionNeon Genesis Evangelion - Anima -
Illustration : Ikuto YAMASHITA (山下いくと)

Recherches

 


Sites Communautaires




Gainax West : La nouvelle filiale du studio !


Auteur : Otaking | Date : 29/03/2016

Le studio d’animation Gainax, connu pour ses productions telles que Neon Genesis Evangelion ou encore Gurren Lagan, se développe à nouveau avec une filiale basée cette fois à Nagata-ku, un arrondissement de la ville de Kōbe (préfecture de Hyōgo). Il s’agit donc de la troisième étape de l’expansion régionale du studio, comme auparavant avec Yonago Gainax et plus récemment Fukushima Gainax.

Le 23 mars dernier, le nom de domaine gainax-west.com avait été réservé par une entité éponyme basée à Kōbe. Peu après, un compte Twitter a vu le jour permettant de découvrir le logo de cette nouvelle structure – adoptant un rouge vermillon qui rappelle celui des Torii (portique sacrée). En partie accessible depuis peu, le site officiel informait notamment de la tenue d’une conférence de presse pour le 29 mars (diffusée en direct entre 14 et 15h sur le site Nico Nico) en présence d’Hiroyuki YAMAGA (山賀博之) et Yasuhiro TAKEDA (武田康廣) – respectivement président et producteur du studio Gainax.

Originaire d'Ōsaka, M. TAKEDA enseigne également à l’Institut des études supérieures d'informatique de Kyōto (KCG) où il est chargé du cours intitulé Perfectionnement en planification, production et promotion d'animes. C’est donc tout naturellement qu’il fut nommé à la tête de cette société située dans la région du Kansai.

« Nous ne nous sommes pas appelé Gainax Kobe mais Gainax West parce que nous nous souhaitons être une base qui compte dans toute la région », précise-t-il lors de cette conférence. En s’installant au cœur d'une zone dédiée à la pop culture (baptisée il y a tout juste un an Kobe Anime Street) où de nombreux jeunes se réunissent, le but, selon Gainax, serait de favoriser la création de nouvelles œuvres à travers les échanges entre les visiteurs et les créateurs. « Je veux tirer parti des ressources humaines locales », a alors affirmé M. TAKEDA.

A l’instar de Yonago Gainax et de Fukushima Gainax, Gainax West, dont le capital s’élève à cinq millions de yens, souhaite évidemment collaborer avec les autorités locales. « Lorsque nous avons fondé Gainax en 1984, même si nous recevions des commandes pour du travail dans le Kansai, nous n'avions ni le personnel ni les fonds pour cela. Plus de trente ans après, ce qui a vu le jour découle d'un besoin de commodité. Ce n'est pas que j'aie pris Tōkyō en grippe, mais je me suis toujours dit que si notre situation d'alors était celle d'aujourd'hui, nous aurions sans doute ouvert notre studio quelque part dans le Kansai. Nous avons tous l'impression ici d'être "revenu chez nous" » explique M. YAMAGA.

 « Avec la révolution d'Internet et des infrastructures, il est possible de réaliser des animes partout. En ouvrant des écoles d'Art et de formation à l'animation, nous voulons former un personnel issu de province et qui n'aurait pas à venir jusqu'à Tōkyō » rajoute M. TAKEDA avant de conclure sur ses ambitions de devenir « un grand studio d'animation dans les trois ans ».

Enfin, rappelons que le studio d’origine – fondé le 24 décembre 1984 – est toujours basé à Mitaka (préfecture de Tōkyō) et qu’une autre antenne nommée Yonago Gainax – dirigée par Takami AKAI (赤井孝美) et gérant les diverses activités liées avec la ville de Yonago (préfecture Tottori) – a vu le jour le 12 mai 2014, bien avant Fukushima Gainax – dirigée par Yoshinori ASAO (浅尾芳宣) – et son musée qui se situe tous deux à Miharu (préfecture de Fukushima).

 

Reviews
Retour en haut